Aller au contenu

La division 240

Voici un récapitulatif de la division 240

MatérielBasique
< 2 milles
Côtier
< 6 milles
Semi-hauturier
< 60 milles
Hauturier
> 60 milles
Équipement individuel de flottabilité 1
Un dispositif lumineux
Équipements mobiles de lutte contre l’incendie
Dispositif d’assèchement manuel
Dispositif de remorquage
Ligne de mouillage (si masse lège ≥250kg)
Annuaire des marées 2
Pavillon national (hors eaux territoriales)
Dispositif de repérage et d’assistance pour personne à la mer de type «bouée fer à cheval» ou «bouée couronne»
Trois feux rouges à main
Compas magnétique
Cartes marines officielles
Règlement international pour prévenir les abordages en mer 23
Description du système de balisage 23
Radeau de survie
Matériel pour faire le point
Livre des feux 2
Journal de bord 2
Dispositif de réception des bulletins météorologiques
Harnais et sa sauvegarde (longe) par navire pour les non voiliers
Harnais et sa sauvegarde (longe) par personne embarquée pour les voiliers
Trousse de secours conforme à l’article 240-2.16
Dispositif lumineux pour la recherche et le repérage de nuit (projecteur de recherche)
VHF fixe
Radiobalise de localisation des sinistres
VHF portative
Dispositif de communication par satellite (recommandé)

Le gilet de sauvetage

Le mieux est à mon avis de prendre des gilets automatiques de type Hammar d’au moins 150 newton (règlementaire > 6 miles) avec harnais. S’il ne contient pas de dispositif lumineux, on en trouve à prix assez modique à fixer sur le tube qui permet de le gonfler manuellement.

Équipements mobiles de lutte contre l’incendie

Il est utile d’avoir des extincteurs et une couverture anti-feu, les deux sont complémentaires. Ne pas négliger la taille de cette dernière, en effet, quand je vois des couverture de 1m par 1m ca me parait bien trop petit même pour un feu de cuisine. Attention il y a une nouvelle norme en vigueur pour les couvertures anti-feu EN 1869 2019.

Radeau de survie

Il y a 3 types de radeaux de survie :

  • ISO 9650 type II : dit côtier, règlementaire pour une distance de moins de 60 milles d’un abris.
  • ISO 9650 type I -24h : dit hauturier -24h, c’est le radeau règlementaire pour une distance jusqu’à 200 milles d’un abris.
  • ISO 9650 type I +24h : c’est le radeau règlementaire toutes zones de navigation.

Il y a tout de même une subtilité de taille dans cette règlementation. En effet les seules différences entre un radeau ISO 9650 type I -24h et +24h ce situe au niveau de l’armement qu’elle contiennent. Il est donc parfaitement règlementaire d’avoir un radeau -24h et un grab bag dans la zone des +200 milles d’un abris. C’est même souhaitable, car un grab bag on peut y loger ce que l’on veut en plus de ce qui est règlementaire. Des photocopies de vos papiers d’identité, une paire de lunettes, une VHF portable, une paire de jumelles, voir un téléphone Iridium …

C’est cette dernière solution que j’ai choisie lors du renouvellement du radeau de survie en 2019. Le grab bag reste à constituer.

L’armement de 3 survies Plastimo
L’armement de 3 survies Plastimo

Trousse de secours

Voici le minimum règlementaire.

ArticlePrésentationRemarque
Bande autoadhésive (10cm)1 rouleau de 4 mLargeur 10 cm
Compresses de gaze stériles1 paquet de 5Taile moyenne
Pansements adhésifs stériles étanches1 boiteAssortiment 3 tailles
Coussin hémostatique1 unitéType CHUT
Sparadrap1 rouleau
Gants d’examen non stériles10 paires
Gel hydroalcoolique1 flacon 75 ml
Couverture de survie1 unité
ChlorhexidineSolution locale - 5 ml à 0,05 %

Dispositif de réception des bulletins météorologiques

Alors dans cette section c’est le grand flou.

D’un côté la météo marine a beaucoup évolué ces dernières années. Et a contrario les moyens pour la recevoir sont de moins en moins nombreux.

La VHF

Si on reste à moins de 60 milles de la côte on capte en général assez bien le météo du CROSS.

Les grandes ondes

Entre les émetteurs en longues ondes qui ferment les uns après les autres. France Inter sur le 162 kHz, c’est terminé depuis le 31 décembre 2016, Europe 1 en 182 kHz, c’est terminé depuis le 31 décembre 2019. Il reste que la BBC4 sur le 198 kHz mais c’est en Anglais.

les météo fax

Les météo fax sur la BLU pour avoir essayé, c’est vraiment compliqué d’avoir le matériel ad’hoc et bien configuré pour décrypter le moindre bout de pixel. De plus les cartes sont transmises à heure fixe, il faut être prêt à cette heure pour la recevoir. Plus d’information si celà vous intéresse sur Wikipédia Radiofacsimilé

le modem Pactor

Là on est sur un autre niveau puisque l’on récupère des fichiers grib, directement intégrable dans votre logiciel de navigation. Il faut le modem Pactor 1500€, un émeteur BLU mini 800€, et toute l’installation qui va avec (antenne, balun notament), un abonnement à Saildocs à 275$ par an et une licence radio. Franchement pourquoi pas pour faire un tour du monde sur plusieurs années. Une fois l’installation faite, les frais sont peu élevés et l’information est fiable (grib).

Le système NAVTEX est limité à environ 300 à 400 milles nautiques, il coute relativement peu cher, 250€ pour les premiers. Un appareil autonome qui affiche le dernier bulletin météo de la zone. A noter qu’on peut aussi recevoir les bulletins avec une clé USB RTL SDR et les logiciels ad’hoc sur un raspberry pi. C’est surement la meilleure solution pour ceux qui prévoient juste de se mettre en conformité pour des navigations à moins de 300 milles des côtes.

Iridium

Un accès internet par satellite, avec un Iridium Go par exemple. Le gros avantage c’est l’installation très simple, puisqu’il n’y a rien faire si ce n’est se connecter à l’Iridium Go, on a accès aux mêmes services qu’en wifi ou 4g (en plus lent). L’Iridium Go coute environ 850€ et l’abonnement 170€ par mois. C’est pas donné à l’usage mais pour ceux qui naviguent que quelques mois dans l’année c’est simple et au final pas si cher.

La division 240 de 2019 en PDF


  1. autrement nommé, un gilet de sauvetage ↩︎

  2. disponible dans L’Almanach du Marin Breton et dans le Bloc Marine ↩︎

  3. le code marin adhésif de Topoplastic est un must à coller dans le cockpit ↩︎